Et un jour, tu te réveilles en voyant le monde autrement… et tu deviens militante écolo / minimaliste en pleine métamorphose

Bonjour !

Après quelques mois de pause, j’ai décidé de vous faire part aujourd’hui de ce que j’ai vécu pendant ce laps de temps où je me suis absentée du blog, de Twitter et de ma page Facebook.

J’ai fait le choix, pendant quelques temps, de me centrer sur l’essentiel, éviter le superflu. Je me suis enfermée dans ma bulle, avec mes enfants, mes livres… et… j’ai repris mes études ! Enfin bref, un jour, je me suis réveillée en me demandant si j’avais accompli mes rêves, mes objectifs et si ma vie me semblait être celle que je voulais.

Et… non…

J’ai tellement de choses en tête, de projets, d’envies et au final, je laisse sans cesse le temps me submerger, les choses s’entasser et parfois même sombrer dans l’oubli d’un tiroir.

Ce matin là, je me suis assise sur le bord de mon lit et j’ai pleuré. Cette vie, finalement, n’était pas la mienne.

Et d’un seul coup, tout m’est apparu comme une évidence : il fallait changer. Changer de vie, atteindre mes rêves et sans attendre.

J’ai donc regardé en arrière, puis je me suis projetée dans une vie qui me ressemble. Sans artifices, sans superflu, sans hypocrisie.

Je me suis souvenu de mes 18 ans et de cette folle envie d’aider les autres, de m’investir pour changer le monde de ceux qui souffrent…

Alors j’ai commencé par m’inscrire dans des formations en médecines douces (aromathérapie, programmation neuro-linguistique, hypnose et sophrologie) – en cours actuellement.

J’ai aussi décidé, pour ma famille et moi, de mener une vie plus saine, moins pleine de ces « trop de choses » (emballages, surconsommation, produits chimiques, et objets inutiles)… Je suis actuellement en train de réaliser le point auquel tout ce que nous possédons me rend malheureuse. Je contemple les placards qui débordent de ces choses que je n’utilise pas (comme les médicaments), je regarde ce qui est à portée de nous au quotidien et que nous oublions (la simplicité, le plaisir).

Je me suis aussi remise à écrire, sur les projets que j’ai avec mon amie et qui ont pris beaucoup de retard parce que je ne me sentais plus capable d’avancer en étant devenue cette autre personne.

Tout n’est pas rose tous les jours et il me reste beaucoup de choses à accomplir pour devenir vraiment celle que je souhaite être. Mais les choses se feront petit à petit (pour ne pas faire peur à ceux qui m’entourent non plus !)

Voici ce par quoi j’ai débuté :

Les produits cosmétiques : LA VACHE ! Je ne savais même pas que j’avais autant de produits (que je n’utilisais évidemment pas, et finalement TANT MIEUX !)  .. HOP ! Crèmes pour ci et pour ça ont été remplacées par un flacon de gel natif d’aloe vera. Les shampooings et gels douche qui laissent une couche de produits chimiques incroyable sur la peau (BEURK) ont été remplacés par un shampooing galet et un savon saponifié à froid (de chez pachamamai)…  Pour le maquillage, j’en mets peu. Je suis encore à la recherche d’une marque éthique, bio de préférence….

Les produits d’entretien : Lessive / adoucissant / produit vaisselle / produit pour les vitres / produit pour le sol / produit multi-usage / produit anti-calcaire / crème à récurer… ok… POUBELLE ! Vinaigre blanc, blanc de meudon, bicarbonate de soude, eau, savon noir et huile de coude… une maison rénovée qui sent le frais. Du linge souple et propre et surtout… adieu les réactions cutanées et la mort prématurée des machines à laver.

Les vêtements : On se contente de peu. On évite d’avoir 250 tenues et paires de chaussures (wahouuu pour une fille ça semble inconcevable non ?) … BAH en fait NON. Si on choisit bien ses basiques (classique robe noire, jean, pantalon habillé, chemisiers, gilets), le reste peut être accessoirisé au fil de la mode / des saisons et on peut revendre et racheter (vides dressing et autre sont devenus mes amis !)

L’alimentation : On oublie les produits emballés (notamment pour les goûters des enfants) et on revient à la pâte à tartiner, au pain, aux goûters préparés par une maman aimante. On oublie le pain de la boulangerie, on le fait (sur la base de la recette des baguettes magiques de rose, disponible en faisant une petite recherche). On consomme autrement. On évite les plats bourrés de graisses au quotidien et on essaie de manger plus équilibré (j’ai dit on essaie !) … et vraiment je n’envisage pas un retour en arrière … les yaourts maison, les plats maison ont une toute autre saveur… je ne pense plus être capable de manger un liégeois de grande surface…

Bon, il y a toujours des vilains pour se moquer et me qualifier de « hippie » et autres… mais à vrai dire… je m’en fiche ! J’espère juste que mes proches comprendront mes choix et éviteront de bourrer mes gosses de saloperies industrielles, autant que possible… parce que bon ce sont des enfants et je sais bien qu’un bon fast food et des chocolats sont aussi une source de plaisir…

Ce que j’envisage maintenant ! 

Réorganiser tout mon appartement au niveau du rangement en procédant à un tri méticuleux des choses inutiles (vaisselle, plats, vêtements,…) et ranger selon la méthode de Marie Kondo (livre disponible un peu partout)… 🙂

Voilà… ! J’y crois  🙂

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s